PHILOPARTAGE

la joie de penser… (pour mes élèves des Eaux Claires)

Archive pour la catégorie 'Non classé'

LE TEMPS + vidéos + jeu

Posté : 10 septembre, 2020 @ 1:25 dans Non classé | Pas de commentaires »

http://www.rencontres-philosophiques-uriage.fr/pages/programme-des-rencontres-2019.html

Début novembre à Uriage, c’est ouvert à tous et toutes (c’est grand public) et vous êtes les bienvenus.

Ce thème du nouveau programme de terminale est passionnant et très actuel après le confinement.

A noter aussi : dans la rubrique « page » => « VIDEOS-PHILO »  : 2 vidéos en lien avec le programme (et science po.)

+ UN JEU VIDEO-PHILO qui vient de sortir (à tester !)

https://caverne.ccdmd.qc.ca/

 

ECRAN-CAVERNE-JEU

 

Rentrée 2020. Penser ou cliquer ?

Posté : 19 août, 2020 @ 2:40 dans Non classé | Pas de commentaires »

Pour s’initier en douceur à la philosophie (pour les élèves de 1ier HLP autant que ceux du tronc commun en terminale et en hlp terminale).

Ce tout petit livre ci dessous de Michel Blay, est une très bonne entrée en matière.

20200819_143147

N’hésitez pas à consulter la bibliographie (en haut à droite dans la rubrique « PAGE » du blog)

Vacances : le loisir de penser !

Posté : 15 juillet, 2020 @ 12:30 dans Non classé | Pas de commentaires »

De belles vacances à toutes et tous !

Le loisir antique - »scole » en grec ( qui donnera le mot « école »!) désigne au départ : le loisir de penser librement ! Le temps des vacances y est propice.

Et pour continuer à penser le réel complexe dans lequel nous sommes tous embarqués :

- Une émission à écouter ci-dessous sur l’école de Francfort (peu souvent enseignée) et la philosophie critique,  sur une série de 4 cette semaine (à écouter en podcast)

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/lecole-de-francfort-14-la-theorie-critique-une-nouvelle-philosophie-0

- Et un article de mon ancien maître (je lui dois d’être devenu prof de philo !) sur l’actualité et la question du réel, ci-dessous :

https://demain.ladn.eu/secteurs/culture/culture-rearticulation-reel-mathieu-potte-bonneville-entretien/?fbclid=IwAR0x7PCBD6H4gd2_KVmmiJtEAc1_oboUCzstImM2J9P13K0leH02xCcKLhI

 

vacances studieuses12

 

A-TES – Sur le Bonheur avec Sénèque

Posté : 12 mai, 2020 @ 1:22 dans Non classé | Pas de commentaires »

seneque

L’explication complète est dans les documents TES (pages en haut à droite)

Attention les consignes concernant l’oral ont changé pendant le confinement : ce sera une liste de textes vus en cours avant le confinement.

 

PEUT-ON ENCORE ÊTRE HUMANISTE ? Uriage 12-13-14 Oct 2018

Posté : 18 septembre, 2018 @ 11:21 dans Non classé | Pas de commentaires »

Pour le détail et le programme des ateliers et conférences cliquer sur le lien ci dessous

http://societealpinedephilosophie.over-blog.com/

 

Rencontres Philosophiques d'Uriage - Programme

Rencontres Philosophiques d'Uriage - Programme

Foucault : la société de surveillance. Sommes-nous encore sujets ?

Posté : 25 février, 2018 @ 9:47 dans Non classé | Pas de commentaires »

La société de surveillance

« Le vrai effet du Panopticon, c’est d’être tel que, même lorsqu’il n’y a personne, l’individu dans sa cellule, non seulement se croie, mais se sache observé. (…) Pas besoin d’armes, de violences physiques, de contraintes matérielles. Mais un regard qui surveille et que chacun, en le sentant peser sur lui, finira par intérioriser au point de s’observer lui-même : chacun, ainsi, exercera cette surveillance sur et contre lui-même. » Foucault, Surveiller et Punir (1975)
13.06.2014  Par Pierre Ropert

Ce que Foucault a perçu de notre société, n’a cessé d’inspirer. D’autres philosophes, tel Gilles Deleuze, mais aussi ceux qui tentent d’anticiper ce que pourrait devenir notre société.

 Michel Foucault

Michel Foucault• Crédits : Michel Foucault. (Photo by Jean Pierre FOUCHET/RAPHO/Gamma-RaphoGetty

C’est le cas, notamment, d’Alain Damasio, romancier et auteur de la Zone du Dehors, dont les écrits ont été fortement influencés par les travaux de Foucault, et notamment par le concept du panoptique de Bentham. Caméras de surveillance, smartphones, affaire PRISM… Les problématiques autour de la surveillance tendent à prouver que ce qu’a perçu le philosophe de notre société, est, plus que jamais, d’actualité.
La pensée de Foucault cherche à rendre visible ce qui l’est déjà, à “faire apparaître ce qui est si proche, ce qui est si immédiat, ce qui est si intimement lié à nous-mêmes qu’à cause de cela nous ne le percevons pas”

Evoquer Foucault, c’est immédiatement songer à l’ouvrage le plus emblématique de sa pensée : Surveiller et punir , paru en 1975. Michel Foucault y décrit la prison, le supplice, et s’intéresse particulièrement aux questions de contrôle et de discipline. Il dresse un constat essentiel à sa réflexion : là où les dynamiques de punition ont été, depuis le XVIe siècle, un moyen pour le pouvoir d’être visible, elles tendent peu à peu à s’inverser. Le pouvoir ne souhaite plus s’exposer ; le plus grand nombre doit être visible du plus petit nombre.

Face à l’ordre rigide, Foucault dégage la pensée de l’autodiscipline, des normes souples , et esquisse les grandes lignes d’une société de surveillance et de contrôle qui va être rendue réelle grâce à l’essor des technologies. Dans “Surveiller et punir”, le philosophe consacre tout un chapitre au panoptique, cette invention de Jeremy Bentham , philosophe et réformateur britannique, dont le principe est le suivant : le panoptique est une tour centrale dans laquelle se trouve un surveillant, autour de cette tour des cellules sont disposées en cercle. La lumière entre du côté du prisonnier, et le surveillant peut ainsi le voir se découper en ombre chinoise dans sa cellule. Il sait si le détenu est présent ou non, ce qu’il fait ou ne fait pas. A l’inverse, le surveillant étant invisible, le prisonnier ignore s’il est surveillé ou non. Ce principe, Foucault ne le cantonne pas à la prison, mais l’étend aux ateliers de fabrication, aux pensionnats, aux casernes, écoles, etc.

Le panoptique, c’est finalement faire de la visibilité la prison. On cesse d’enfermer pour mettre en pleine lumière. L’essentiel, c’est que l’on se sache surveillé. Le pouvoir est automatisé et désindividualisé, puisqu’il n’est pas vu .

“L’effet du panoptique est d’induire chez le détenu un état conscient et permanent de visibilité qui assure le fonctionnement automatique du pouvoir. (…) La surveillance est permanente dans ses effets, même si discontinue dans son action” , écrit Michel Foucault.

Qu’on se le dise !

Posté : 8 février, 2018 @ 10:20 dans Non classé | Pas de commentaires »

 business people and social network

UN ATELIER

POUR PHILOSOPHER

les jeudis de 13h à 14h

N° 1 : le 8 Mars 2018 Salle 103

Pour élèves de seconde et première.

Un espace pour s’initier à la philosophie,

poser des questions,

découvrir sa forme d’intelligence,

lire de courts textes, échanger,

méditer, chercher, oser…

venez avec une question, une photo, un livre, ou rien, venez comme vous êtes !

philo bannière 2

Nulle vérité n’est absolue ni finale.

Ce qui compte, c’est l’action de penser, de sentir,

et la liberté de réfléchir.”  D. W. Winnicott

 

Danse et Philosophie (suite) – Dimanche 4 décembre 2011 à CitéDanse

Posté : 23 novembre, 2011 @ 6:53 dans Non classé | Pas de commentaires »

                p1040316.jpg

CitéDanse, association de bouillonnement chorégraphique, vous propose un cycle
mouvoir & penser, penser & mouvoir : Etirements 
Suite aux Curiosités DansePhilo de 2010, CitéDanse étend l’expérience : mouvoir & penser, penser & mouvoir est un laboratoire ouvert associant des intervenants dont le champ d’étude est la pensée (philosophes, anthropologues,sociologues…) et la danse au cours de journées thématiques. Dimanche 4 décembre 2011 – 10h00 à 18h00
Studio 163 cours Berriat – 38000 Grenoble 
 Etirement #1 : Vivre au rythme des résonances fluides du corps
A partir de textes de Bergson, Deleuze et Nietzsche.
Avec Nadia Vadori Gauthier et Antony Desvaux.
    

Nadia Vadori Gauthier > chorégraphe, performer, plasticienne vidéo, elle partage son temps entre la création, la recherche et l’enseignement. Depuis 2005, elle explore le devenir-animal et la formation de meutes au sein du Corps collectif. Ses investigations sont basées sur la perception, les textures internes et externes. Antony Desvaux > a suivi des cours de danse classique et contemporaine. Après des études en lettres anglaises, de composition musicale et de musicologie, il rejoint l’EDESTA comme doctorant et enseignant-chercheur. Son travail porte sur les rapports entre musique et corps, les interférences entre musique, esthétique et philosophie.    

Danse et Philosophie (suite) - Dimanche 4 décembre 2011 à CitéDanse

Clôture des curiosités Danse Philo / Crédits: Laurence Fragnol mouvoir & penser, penser & mouvoir: Etirements DansePhilo, c’était quoi? L’année dernière, six rencontres publiques ont exploré les relations entre des extraits de textes philosophiques et l’expérience du mouvement dansé. Une soirée de clôture achevait cette phase du projet, permettant de suivre les expérimentations de l’automne par de multiples ateliers et dispositifs. 

mouvoir & penser, penser & mouvoir ça sera quoi? Prolonger le processus en constituant un laboratoire de réflexion collective se donnant un temps d’exploration plus long. Sur plusieurs journées, des intervenants issus de la danse et des sciences humaines se rencontreront et croiseront leurs matériaux autour d’un objet commun. Les journées thématisées consisteront en l’exploration continue d’une proposition particulière, en alternant des temps de lecture, de mise en corps, d’exploration, d’expérimentation, d’enquête, de collecte et d’écriture… Il ne s’agit ni d’un « cours », ni d’un « séminaire » mais d’une expérience participative adossée à un travail artistique et intellectuel ambitieux.  INFORMATIONS PRATIQUES
ENTREE : 6 ou 8 € (au choix) + adhésion à l’association (assurance)
HEURE & LIEU : de 10h00 à 18h00 au Studio 163, cours Berriat – 38000 Grenoble
INFOS ET RESAS : 04 76 48 12 47 ou à contact@citedanse.org
EN SAVOIR + : www.citedanse.org
 

L’épreuve orale (réponse à M.T)

Posté : 14 juin, 2011 @ 12:36 dans Non classé | Pas de commentaires »

( à ne travailler qu’après les écrits !)

Si jamais vous choisissez l’oral de philosophie sur Sénèque, sachez qu’il se déroulera comme suit :

- le jour où vous êtes convoqué, vous vous présentez devant l’examinateur, muni de deux exemplaires de La Vie Heureuse de Sénèque

- l’examinateur choisit un passage dans les 23 premières pages du livre – de la taille d’un texte d’écrit au BAC.

- vous aurez 20 mn (parfois un peu plus selon les correcteurs) pour l’étudier et préparer votre explication du texte : introduction avec le thème, la question, la  thèse et les différents moments du texte; puis l’examen précis du texte se déroule selon une explication linéaire : l’analyse du mouvement de la pensée au fil des phrases et des mots à expliquer, à interroger.

- vous disposez de 20 mn pour votre explication du texte (que vous lisez à voix haute avant de l’expliquer) ; mais le plus souvent vous n’utilisez que 10 mn et le reste de l’oral s’organise autour des questions que vous pose le correcteur sur votre explication : il revient sur ce qui n’a pas été assez précis et vous donne la possibilité d’améliorer votre explication du texte (donc restez très coopératif !) ; il peut aussi vous poser des questions plus générales sur le thème du bonheur ou sur d’autres passages du texte, et toujours dans l’intention de vous donner la possibilité d’améliorer votre oral (et non pas de vous mettre en difficulté !)

En conclusion : c’est une épreuve très courte, intense, qui devrait, idéalement, être un vrai moment d’analyse philosophique du texte.

Ce qui sera apprécié et évalué : votre capacité à vraiment vous intéresser au texte, à en dévoiler la richesse, ou à en affronter la difficulté (au lieu de la fuir dans la paraphrase ou dans un propos hors sujet).

Pour l’Oral

Posté : 5 juin, 2011 @ 4:30 dans Non classé | Pas de commentaires »

201.jpg

Vous pouvez consulter : conseils et commentaire de Sénèque, la Vie heureuse, en vous référant au document des « pages » (en haut à droite).

Bon courage à tous pour les révisions de l’écrit !

Mais, une fois que l’écrit sera passé, ne négligez pas un hypothétique oral : préparez-vous, travaillez le texte, avant de connaître vos résultats, afin de ne pas être pris au dépourvu.

 

 

123
 

DARK SIDES |
Les Secrets de LalouMi |
BLOG-TROTTEURS / Les lycé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Baptiste Bystricky
| AMH ARTISANAT
| aerographe galerie